Arbres, cours d`eau et botanique

Le parc du château, qui possède une superficie de 4,5 hectares, est ouvert gratuitement toute l’année. Les arbres les plus anciens, tels que les platanes qui ombragent la cour du château, les grands chênes qui jalonnent le lac ou encore les sapins de Crimée situés dans la partie septentrionale du parc, sont tous bicentenaires. Ce peuplement forestier remarquable comprend non seulement des essences indigènes telles que des chênes, des frênes, des tilleuls, des hêtres et des érables, mais aussi des arbres exotiques rares. Vous apercevrez ainsi, au détour d’un chemin, un Ginkgo biloba chinois, arbre également appelé « arbres aux mille écus » qui se pare de mille feux en automne ou encore un taxodium, cyprès chauve originaire des États-Unis.

Eau

Organisé dans le style d’un jardin anglais, le parc du château est caractérisé non seulement par ses nombreux arbres, mais également par l’élément eau. Les deux cours d’eau limpides que sont le Mülibach et l’Ölibach, prennent leur source dans la zone alluviale d’Emmenschachen. Seuils réglables, bras de déviation et canaux aménagés assurent l’alimentation régulière du lac qui, tel un anneau, entoure le château. Une chute d’eau comprenant trois cascades sert de coulisse acoustique. Les vestiges de l’ancienne installation de distribution de l’eau, qui se trouvent au sud-ouest du parc, témoignent de l’utilisation qui était faite autrefois de l’eau. 

Conseil

Entreprendre une promenade à travers le parc du Château de Landshut est un événement inoubliable en toute saison. Les amateurs de botanique trouveront, à chaque arbre, à chaque arbuste, des plaquettes sur lesquelles figurent le nom allemand, le nom botanique, ainsi que l’origine de la plante.